Saison 1

Mais c’est quoi la folie ? Est-on tous fous?

Toc toc ! Oui, c’est qui ? C’est la folie ! La quoi ? Ah ben non ce n’est pas pour moi !

Ah la folie…. Celle qui effraie et celle qui fascine, celle dont tout le monde parle mais personne n’a vraiment envie de l’inviter à sa table. On a tous nos représentations du « fou » et souvent ce n’est pas nous. Mais en réalité cela représente quoi la folie ? Est-ce que l’on pourrait tous être touchés ? 

Dans cet épisode, je donne une définition simplifiée de la psychopathologie soit le mot savant employé dans les institutions pour venir ouvrir les premiers questionnements qui gravitent autour de ce concept. 

Dans la continuité de l’épisode précédent, j’espère que cela va permettre de penser une bonne fois pour toutes que : non on n’est pas nécessairement fou si on va voir un psy ! 

Et d’ailleurs si vous avez bien écouté, être fou ou ne pas l’être ne va pas de soi, comme être « normal » et heureusement ! 😉

En attendant vos retours et partages, je vous souhaite une bonne écoute 🙂 

Vous pourriez également aimer...

6 commentaires

  1. Drevet a dit :

    Bravo !
    Très intéressant.
    Bonne continuation.

    1. monique a dit :

      oui il y a beaucoup d analyse a faire et ce moment d ecoute est
      reposant bonne journée a suivre
      allez un grand pas vers le aller mieux avec le printemps le soleil

  2. Morel a dit :

    Merci mille fois pour ces réflexions qui viennent résonner très positivement avec ma philosophie du soin en psychiatrie. C est bon à mon coeur et à mon » âme » de les entendre. Requestionner sans fin pour ne rien figer…Merci Madame J

    1. e1nyt a dit :

      Merci beaucoup, j’en suis ravie 🙂

  3. Je trouve vos réflexions très intéressantes car pleine de prudence et d’ouvertures. Pour compléter le thème du diagnostic qui est surtout figeant au lieu de faire partie d’une donnée à un instant T, le psychiatre psychothérapeute américain Irvin Yalom l’a aussi très simplement exprimé dans le petit livre « l’art de la thérapie  » très accessible à tous, patients et psychothérapeutes.
    Merci pour vos éclairages simples sans être simplistes, et qui sont vraiment intéressants.

    1. e1nyt a dit :

      Merci pour votre retour et cette recommandation, je note en prochaine lecture 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *